WORLD TOUR WINNER 2022

Dernière mise à jour : 10 nov.


C'était l'objectif international de cette saison car les sponsors m'avaient fourni les moyens de mes ambitions. Mais également c'était un titre international avec moins de tournois à disputer.

Le niveau de jeu étant très élevé car tous les meilleurs joueurs des continents hôtes y prennent part.


Premier Major les Etats-Unis plus précisément à Orlando lieu qui acceuillera la prochaine Coupe du monde 2023.


Une grand première pour moi d'aller jouer sur ce continent au footgolf.

Une chaleur intense ou autre philosophie de parcours une autre qualité d'herbe avec une vitesse ahurissante.

Le tout couplé à un décalage horaire très difficile à gérer.


Je termine à la 5éme place après un play-off remporté face à deux très bon joueurs le mexicain Mario Calderon et à l’américain Jordan Godfrey.


Belle victoire de Nico Garcia sa première en Major et Ben Clarke toujours présent avec une seconde place solide.




Une très belle expérience en vue de la coupe du monde pour dompter ce type de parcours et gérer le décalage horaire.


De retour en France le mercredi il était déjà temps de partir le lendemain pour le second major d'affilée en Slovaquie.


Un des meilleurs tournois de la saison que cela soit en terme d'organisation et de concurrence.


Énormément d'erreurs dues à la fatigue physique et mentale des mauvais choix tout s'est enchaîné sans pouvoir maîtriser. Un manque d'expérience qui servira toujours pour la suite.


Je fini à une fade 20ème place qui plombe un peu le classement du World tour car dans le même temps ce diable de Ben Clarke enchaînait avec une joli 3 eme place malgré le même déplacement que moi vraiment impressionnant de régularité au haut niveau.


Trés belle victoire de Bence Bacskai et solide seconde place pour Josef Nemec.



Le 3 ème Major de la saison était à "domicile" en France sur le Golf Parc Robert Hersant.


Plus de 300 joueurs encore une fois sont venus et j'avais un genre de pression car j'étais le détenteur du titre 2021 donc l'objectif était d’enchaîner une seconde année avec en tête le classement du World Tour.

Car les deux premiers au final ont débouchés sur des résultats moyens tout en sachant que j'avais le droit une seule erreur. Puis-ce qu'il y avait 3 majors en Europe et seulement deux compteront pour le classement final.


3 rounds solides et une bataille avec christopher Buaillon jusqu'au dernier putt du dernier trou ou j'arrache la victoire sur le dernier coup.


Je remporte pour la seconde fois l'open de France ce qui est incroyable qui plus est deux fois d’affilées mais surtout cela me replace au classement du World Tour.


Aussi fou que cela puisse paraître ben enchaîne encore avec un podium et une troisième place donc cette victoire sur le major français ma 3 ème (France x2 et Uk) me permet de survivre dans ce classement.









Le 4 eme Major sera du côté de Cavaso Del Tomba en Italie sur le Golf club d'Asolo

Le dernier major européen donc ultra important. Aprés 3 rounds assez cohérents quelques petites erreurs m'enlevent une belle performance mais je fini à la 6 ème place.


Ce qui reste bien vu le plateau de joueur présent et qui me fait marquer des points et j'efface le résultat en Slovaquie. Sur ce tournoi la Ben fini à une très rare 17 ème place et il est à noter la grande performance de Akos Tajtyi qui devient le plus jeune joueur à remporter un major dans le monde.








La 5 ème étape ne sera pas un Major mais le fameux Master au Pays bas sur le Golf de Brunnsummerheide mettant en jeu 1500 points. L'étape qui peut tout faire basculer dans un sens comme dans l'autre.


Je me présente à cette compétition avec 293,09 points de retard sur Ben donc pas le droit à l'erreur avec une forte pression.

Premier round ironie du sort je tombe dans le même Flight que Ben pour des fortunes diverses je suis leader à égalité tandis qu'il loupe son premier round ce qu'on ne souhaite à personne car ce n'est pas évident à gérer.


Lors du second round je fini second à deux coups derrière un Martin Simoncic en feu. Donc de bonne augure pour ce dernier round ou la plupart des meilleurs joueurs mondiaux ont fait le déplacement.

Dernier un départ solide jusqu'au trou 3 et une première erreur au trou 4 me coute un par au les joueurs ont pris 1 eagle et deux birdies au trou 5 je loupe un birdie donné et j'enchaine avec un bogey mal négocié sur le trou 6.


Ce flottement de 3 trous je ne le sais pas encore mais aura raison du podium au final je m'accroche car je sais l'importance de finir le plus haut possible en sachant que Ben était derrière donc je fini à la 5 ème place à égalité synonyme de 990 points quant ben finira à la 13 ème place à égalité obtenant 529 points.


L'opération est réussie car je repasse en tête du classement avec 168 points d'avance avant le dernier Major qui se déroulera en Argentine.


Après calcul j'avais compris qu'il fallait finir devant ben à égalité ou au maximum deux places derrière Ben sur le Major Argentin afin de remporter cette bataille.






Lors de la fin de mon périple au Brésil pour le FIFG 500 en arrivant en Argentine j'ai appris qu'on avait reçu un mail quelques mois auparavant nous informant que suite à l'annulation du Major en Chine seulement les 3 meilleurs Majors seraient comptabilisés plus le Master.


Après calcul j'ai cru comprendre que le titre était déjà attribué en ma faveur car je ne pouvais pas être rattrapé car ben ne pouvait marquer que 154 points alors que j'en avais 168 d'avance.


Cela à été compliqué à gérer car j'ai appris cela à deux jours du Major et j'étais gène pour Ben pour le déroulement du tournoi.


Donc avec Samy mon manager on à décidé de ne rien dire et de ne pas prendre ça en compte et de tout donner afin de ne pas avoir de regret et surtout de respecter le jeu.


Car il y avait un Major à la clé et un prize money.


Un premier round solide qui finira par deux bogeys stupides qui me font finir à la seconde place ce qui est encourageant


Bogey sur le 17

Le second jour je finirai à égalité à la première place avec Pato Lahitou lors d'un round solide malgré une grosse erreur sur le trou 12 (double bogey).


Avant le début du dernier round pour se mettre dans l'ambiance on me signale que je vais recevoir une pénalité pour avoir tenu un arbre sur le fameux trou 12. Pénalité que j'accepte car c'est le règlement.


Un début de round parfait avec un score de -4 sur les 9 premiers trous ce qui me propulsait en tête du major à -17 avec un Brian Villareal accrocheur. En meme temp Ben commençait son habituelle remontada. A ce moment la machine s'est grippé par une combinaison de jeu propre sans attaquer la pression intense de Brian qui accélérait.


J'ai mal négocié chaque trou avec une petite erreur qui me faisait faire des pars au lieu de birdie et j'ai fait du sur place en voyant Brian prendre le large Arias passer devant ainsi que Ben.


J'arrive au trou 18 la messe était dite face à Brian qui était intouchable et Arias qui avait deux coups d'avance. Donc j'attaque le trou 18 avec seul objectif de faire un birdie pour finir 3 eme un par pour un play-off épique face à Ben.


Le vent et la fatigue nerveuse auront raison de moi j'ai le putt pour Par a 5 mètres mais dans une position dangereuse avec le vent et la pente derrière le trou donc je décide de ne pas l'attaquer et je prend mon bogey.


Qui me fais terminer avec un score de -15 à 1 coup derriere ben et à égalite avec le tres bon Guillermo Sandoval avec qui nous allons jouer un Play-off que je remporterai donc je fini 4 eme dans l'objectif de départ juste une place derrière ben à deux coup d'un solide Arias et d'un Villareal impérial.


La mission est remplie car je valide ce titre du World Tour tant convoité avec cette 4 ème place au Major Argentin et ce diable de Ben n'aura rien lâché jusqu'au bout quelle machine ! Quand même décu de cette fin de parcours car je pouvais et devais remporter ce major mais j'ai mal géré les 9 derniers trous cela servira pour les prochaines échéances.


Un énorme merci à Samy qui a permit à tout le monde de suivre ce dernier Major et de m'accompagner depuis 3 ans à travers cette aventure exceptionnelle. Merci frérot


Quel bonheur d'atteindre l'objectif que l'on s'était fixé en début de saison après 5 Majors à travers la planète et le Master aux Pays-Bas









La cérémonie s'est déroulée dans un froid glacial j'ai reçu le plateau pour la seconde place du WORLD TOUR 2021 et la coupe pour la première place du WORLD TOUR 2022




Merci aux Sponsors sans qui rien n'aurait été possible














167 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout